-Living books

Trois livres « éducatifs » de Richard Scarry

Pendant ce mois de pause, j’ai eu le temps de lire et relire trois livres de Richard Scarry. Ma fille les adore et c’est avec plaisir que je vous les partage.
J’ai acheté les trois sur Amazon à défaut d’avoir pu les trouver de seconde main.

Des livres que je qualifie d’éducatifs car axés sur l’apprentissage même si a priori ce n’est pas l’adjectif le plus précis pour les décrire: living book leur conviendrait aussi bien.

Les illustrations sont splendides, les textes très doux, je vous les recommande dès 2 ans 1/2 et jusqu’à la primaire.
Des merveilles à avoir dans sa bibliothèque et à transmettre de génération en génération.

Richard Scarry

1- Le grand livre à compter de 1 à 100 (en bas sur la photo)

Ce livre est une pépite pour tout enfant qui commence à dénombrer.
Le format est assez grand et le livre robuste.
L’histoire est celle d’un lapinot qui s’ennuie et se voit proposer de compter ce qu’il voit pour le raconter à ses parents lors du dîner… s’ensuit une jolie aventure qui amène le lapinot à dénombrer.
L’enfant apprend donc à dénombrer de 1 à 100 mais surtout les textes sont écrits pour vraiment comprendre le sens des chiffres/nombres.
Par exemple pour le chiffre 6: l’histoire présente 6 camions de pompiers dont 3 ont une échelle, 3 n’en ont pas… 5 sont rouges et 1 est blanc…

Comme vous le savez je suis fan de la méthode de Singapour en mathématiques et je trouve ce livre génial pour la construction du chiffre/nombre (cf le mariage de nombre).

Le grand livre à compter de 1 à 100 Richard Scarry

A mettre dans les mains de tous les enfants (les plus petits profiteront des premières pages et les plus grands s’entraîneront à construire et déconstruire les nombres).

2- Le grand livre de l’école (en haut à droite sur la photo)

Encore un livre au format généreux et que ma fille adore.
Bien que nous soyons en instruction en famille, l’histoire est facilement adaptable.
Sous forme d’aventure, l’enfant est amené à suivre Cassis le chat dans sa journée à l’école.

Nomenclature des vêtements, de la cuisine, des véhicules, de la ville, du matériel éducatif… mais aussi l’alphabet (avec les sons), les ateliers, la cour, les jours de la semaine, les chiffres, les heures, les mesures, les formes, les couleurs, les différents types d’écriture (cursive vs script), le corps humain, les mois… tout y est (j’ai raccourci la liste).

Le talent de l’auteur réside dans le fait de mettre en scène des informations éducatives de manière intelligente sous forme d’une histoire (plutôt qu’un simple imagier).

Un véritable régal !

3- Mon trésor d’histoires du soir (en haut à gauche sur la photo)

Encore une merveille: le format est plus standard, mais le livre comprend 200 pages pour 31 histoires (assez courtes).

Des « fleurs du jardin« , en passant par « compte avec Ulul le Hibou » à « Tous les mois de l’année« , chaque histoire est superbement illustrée et apporte quelque chose à l’enfant.

Nous travaillons avec les saisons, les fleurs, les mélanges de couleurs, les instruments de musique, les mois de l’année… mais aussi des fables ou contes classiques revisités.

Le ton est plus léger (et se veut drôle) et les histoires sont adaptées pour des enfants de 2 ans à 5/6 ans (pas après).

Du même auteur nous avons également Asticot sait tout et j’ai offert à un enfant plus jeune de mon entourage, Le plus grand livre du monde (le format est géant pour le coup).

J’espère vous avoir donné envie de les feuilleter, et je vous encourage si vous les avez déjà à les conserver de génération en génération car ce sont de jolis living books intemporels.

 

N’hésitez pas à nous suivre, pour être au courant des nouveaux articles.

logo insta 3logo facebook 3

 

Laisser un commentaire