-Maths/Niveau 1

Ma progression et mes fichiers de mathématiques

Aujourd’hui un article et partage de fichiers de mathématiques

1- Mise en paire de quantité de fruits (tout petits)

maths1

Pour les tout petits, on débute avec une mise en paire classique de fruits.
On peut présenter comme ceci:
« il y a un petit peu de fruits et là beaucoup de fruits »
Une fois que l’enfant sait mettre en paire et trier les quantités de fruits, on peut passer à la seconde étape. Il est inutile de nommer les chiffres lors de cette étape.
C’est une pure discrimination visuelle.
Le fichier ici

2- Mise en paire de quantité de fruits différents (petits)

maths2

Une fois que l’enfant sait discriminer visuellement et trier les quantités de fruits,
vous pouvez lui proposer le même jeu mais avec des fruits différents.
Il faut associer les quantités puis trier.
Pour les petits, vous pouvez suivre toutes les étapes suivantes avec seulement les quantités 1 à 3 puis quand ce sera acquis recommencer de 1 à 6, à vous de voir.

C’est beaucoup plus difficile, mais c’est vraiment une étape nécessaire qui peut prendre plusieurs mois.

Le fichier ici

cocci5.png
Ensuite, je vous propose d’introduire le jeu des coccinelles qui se trouve ici

3- Introduction des chiffres et de leurs noms/symboles (moyens)

Deux petits jeux pour introduire les chiffres maintenant que l’enfant sait discriminer les quantités.
Associer un parapluie et son chiffre à une quantité de gouttes de pluie: ici
Associer un chiffre et une face de dé (quantité de points): ici

arbre2

Et en parallèle, les arbres à compléter que vous trouvez dans cet article

Je vous conseille au départ de commencer juste avec les chiffres/quantités 1/2/3 pour toutes les étapes, puis recommencer en proposant 1 à 6 quand l’enfant a compris.

Parallèlement il lui faut retenir la comptine numérique et ici on fait beaucoup de maths indirectes avec les jeux de société.

4- Jeux et supports

Nous jouons beaucoup au jeu de la marchande, que vous pouvez trouver sur mon instagram:

Je vous propose aussi d’introduire le jeu de l’escalier, très important pour que l’enfant comprenne qu’il faut rajouter 1 quantité pour passer d’un chiffre à l’autre:
vous pouvez passer par les barres bleues et rouges (Montessori) si l’enfant en a besoin.

 

Un puzzle très complet, pour faire le lien quantités/chiffres et doigts:

 

 

Pour conclure, comme pour les couleurs, les formes ou les lettres, je laisse ma fille discriminer visuellement et trier, avant de nommer.
Exemple avec les Alphas/lettres, pour ma fille le « P » était le perroquet et le son « ppppp » avant de savoir qu’il se nommait lettre P.
Pour moi quand ma fille sait discriminer et trier, elle retient très facilement les noms des notions.
A quoi bon connaître tous les noms des lettres et des chiffres, si on ne sait pas quels sons et a quelles quantités ils correspondent ? Si l’enfant n’est pas capable de les discriminer visuellement ?
Réciter une comptine numérique sans vraiment savoir pourquoi, et dénombrer avec seulement l’aide de cette comptine sans visualiser les quantités derrière, cela va compliquer le passage aux opérations simples.
En débutant par la discrimination visuelle (très longue étape parfois), ma fille est capable lors de parties de jeux de société de dire:
« il me manque deux objets maman » lorsque sa fiche a 5 cases et qu’elle a déjà 3 objets         
ou encore
« tu en as plus que moi, deux de plus » (en comparant visuellement les deux fiches)
« il m’en manque un et j’ai gagné »

Pour entraîner la discrimination visuelle et la mémoire, nous utilisons beaucoup:
-les livres « cherche et trouve »
-les jeux de mémorisation
-les jeux de comparaison de paysage où il faut localiser les différences
-les tris d’objets

Pour la suite du programme de Mathématiques, nous utiliserons sans doute la méthode de Singapour réadaptée pour suivre le programme français (géométrie par exemple…) et toujours beaucoup de jeux que vous pouvez retrouver sur mon Instagram.

 

 

3 réponses »

Laisser un commentaire